Rechercher & Coordonnées en bref
Collège La Salle Maison Blanche - 723 Rue Bernardin 97423 - LE GUILLAUME - Téléphone : 02.62.32.50.19
Vous êtes ici :

Événements

Collège La Salle Maison Blanche

Projet carnaval 2015 : Mafate/Run Handi Move

Le 17 juin 2016, par Pierre YEN-PON

Projet carnaval 2015 : 

Mafate/Run Handi Move

Venir en aide aux personnes malades et/ou handicapées, en voilà une belle cause ! C’est la mission que s’est fixé Mme Perrière, documentaliste du Collège Maison Blanche et organisatrice de ce beau projet. Chaque année, pendant la célébration du carnaval, a lieu une récolte de fonds pour soutenir les associations oeuvrant pour les malades et les handicapés. Cette année, c’est l’association Run Handi Move qui a été choisie et c’est à Mafate que nous leur avons donné rendez-vous. 

Le départ est donné vendredi matin au collège. Le petit groupe de cette année est composé de 16 élèves accompagnés d’Estelle Perrière, Agnès Garcia (comptable), Frédérique Telef (surveillante) et moi-même.

Direction la Rivière Des Galets où nous empruntons des pick-ups qui vont nous déposer à notre point de départ : 2 Bras. Sur place, nous déchargeons les sacs et nous préparons à commencer notre randonnée. Le niveau de chacun étant différent, très vite, des groupuscules se forment et je décide de faire des aller-retours entre le groupe de tête et celui fermant la marche. 

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

Au bout de 2h de marche, nous arrivons à Grand Place, premier arrêt de la journée pour nous restaurer. Nous nous installons donc à côté de l’école primaire et en profitons pour "épier" les jeunes élèves effectuer leur journée de cours. Autour de nous, la nature est grandiose. En y regardant de plus près, on trouve des goyaviers, goyaves, citrons, bibasses et autres arbres fruitiers pousser librement ici et là. Une impression de liberté, de pureté règne dans ces lieux. 

JPEGJPEGJPEG

1h plus tard, nous reprenons la route. il y a encore beaucoup de chemin à faire ! Je décide de fermer la marche pour aider les élèves ayant le plus de mal. Prochain arrêt : Ilet à Bourse. Après plusieurs heures de marche alternant montées et descentes à pic, nous arrivons enfin au point de rendez-vous. Les plus rapides nous attendent depuis longtemps déjà.

JPEG

Après une courte pose, nous décidons de reprendre la route direction Ilet à Malheur. Les paysages qui nous entourent sont magnifiques et nous prenons quelques minutes pour les admirer. En descendant vers Ilet à Malheur, les orangers, chargés de dizaines de fruits pullulent. On en mangerait ! :) Le village est juste magique, las cases créoles encore bien préservées, les champs bien entretenus, les animaux de la ferme... Un seul mot me vient en tête : sérénité ! Après quelques photos rapides et un petit coup d’oeil au temps, il faut se presser ! Le soleil laisse peu à peu place à la nuit et nous devons être au gîte avant cela ! 

La partie la plus dure commence : la monter vers Aurère ! On motive les troupes car il ne faut plus s’arrêter ! Estelle redescend pour aider les élèves en difficulté. On finit par arriver à Aurère, fatigués mais tellement heureux ! On a juste le temps d’admirer la vue quelques minutes avant de faire route vers le gîte.

Arrivés au gîte, on s’empresse de déposer toutes nos affaires avant une douche chaude bien méritée. Un copieux dîner nous est servi vers 20h00. On se régale ! :) Après cette longue journée et avec la journée qui nous attend le lendemain, nous décidons d’aller nous coucher. 

JPEG JPEG

Levés de bon matin, nous attendons que tous nous rejoignent pour donner le feu vert au gérant du gîte qui nous apporte un petit déjeuner très copieux et les fameuses oranges d’Ilet à Malheur cueillies le matin même ! Un régal ! Le soleil inonde peu à peu le cirque et fait apparaître un paysage magnifique ! C’est si tranquille qu’on y resterait bien quelques jours (voire quelques mois) de plus... Malheureusement, ça n’est pas possible et nous nous résignons à dire au revoir à notre maison d’un soir, emportant au passage les quartiers d’orange généreusement offerts par le gérant, pour nous rendre sur la grande place y attendre la délégation de Run Handi Move. 

Quelques heures plus tard, on entend au loin des chants accompagnés de kayamb et de djembé. On se précipite pour jeter un oeil. Ce sont eux au loin ! Les élèves décident alors de former une haie d’honneur et de les encourager. Quel bel accueil !

Après avoir fait connaissance, des petits groupes se créent et les élèves sont invités à essayer les "joëlettes". La joie règne sur la grand place d’Aurère !

Bientôt midi sonne, c’est l’heure du repas partage. Bon appétit ! Nous profitons de ce moment pour remettre le chèque à l’association qui est très touchée par ce geste ! :) Cela leur permettra d’organiser des sorties en hélicoptère pour les jeunes à mobilité réduite de l’association ! :) 

A 13h00, nous commençons à nous préparer pour le retour. Les élèves sont appeler à conduire les joëlettes à tour de rôle. Nous nous mêlons à l’équipe et entamons la descente vers 2 Bras en chantant au rythme des instruments. 

Accompagnés d’un groupe d’élèves et d’Estelle, j’ouvre la marche. Il ne faut pas traîner ! Dans les phases roulantes, les "porteurs" vont si vite qu’ils envoient certains des leurs plusieurs centaines de mètres en avant pour prendre le relais ! Nous courons à toute allure pour les suivre ! C’est impressionnant à voir ! Tout s’enchaîne de manière fluide et efficace et ça va tellement vite ! On se sent petit...

En 1h30, nous arrivons à destination et nous en profitons pour faire "trempette". Quel bonheur ! Le gros de la "troupe" arrive quelques minutes plus tard et nous finissons la route ensemble. 

En montant dans les 4x4, on réalise que cette merveilleuse aventure touche à sa fin... On se remémore ces 2 jours passés comme un éclair, le sourire aux lèvre et les yeux qui pétillent. 

Un grand merci à Estelle Perrière, organisatrice de l’événement, aux accompagnatrices Agnès et Frédérique, aux élèves qui ont été remarquables du début à la fin et enfin à l’association Run Handi Move. Ces gens sont si merveilleux et, avoir partagé leur vie ne serait-ce que quelques heures avec eux, a été pour moi un pur bonheur.

On remet ça l’année prochaine ! ;)